[Visiteur - Connexion]   
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Annonces
Forums Infos
Activité du Site

Pages vues depuis 21/05/2012 : 775 072

  • Nb. de Membres : 29
  • Nb. d'Articles : 67
  • Nb. de Forums : 11
  • Nb. de Sujets : 5
  • Nb. de Critiques : 1

Top 10  Statistiques

Modéré par : Elwood K-L 
Index du Forum » » MiniMig 1.1 » » Conteôleur ARM : son fonctionnement ?
AuteurConteôleur ARM : son fonctionnement ?
sergius
3  

sergius
  Posté : 09-08-2013 11:22

Vous allez me prendre pour un gugus tombé de la dernière pluie, mais j'ose malgré tout les questions qui pour certains relèvent de l'évidence.

Pourquoi s'appelle t il ARM? Y a t il un ARM dedans? Si oui, le quel?

Comment s'interface t il dans l'architecture Amiga? Comme une carte Action Replay sur le bus principal ? Ajoute il une sorte de couche logique avec un mini système par dessus l'architecture Amiga de base?


Par quel miracle arrive t il a faire tourner le 68k à prêt de 50Mhz? :-O
Est ce que le processeur est prévu pour ce type de fréquences et que le contrôleur ARM fait juste l'interface entre le processeur ultra rapide et le reste de l'architecture non prévue pour ces vitesses?

Est ce que le processeur tourne ainsi a des vitesses jamais prévues par le constructeur?

Bref, tout le monde loue les louanges de ce contrôleur mais je n'ai pas le sentiment que beaucoup savent comment il s'y prend, ce qui est mon cas.

Message édité par : sergius / 09-08-2013 11:37


Message édité par : K-L / 11-08-2013 22:57


  Profil  
K-L
110     

K-L
  Posté : 11-08-2013 23:07

Il s'appellle contrôleur ARM car il utilise en effet un CPU ARM de chez Amtel ( voir http://minimig.amiga-ng.org/resources/arm_controller.jpg ).

Sa fiche technique complète sur http://www.conradpro.fr/ce/fr/product/157693/Processeur-mmoire-flash-256-kB-RAM-64-kB-botier-LQFP-64-Atmel-AT91SAM7S256C-AU?queryFromSuggest=true" target_blanck>ce lien.

Il est cadencé à 55 Mhz.

Le contrôleur ARM remplace le PIC originel. Sans celui-ci, impossible de démarrer le MiniMig. Il est celui qui met tout en branle pour que le MiniMig puisse fonctionner, il gère tout.

Et vu qu'il gère tout, il décide de la fréquence du CPU s'il en a envie.

Et pour tout t'avouer, même moi qui adore la technique, je ne me suis pas forcément intéressé à son fonctionnement intrinsèque. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est que ce n'est pas une carte accélératrice, c'est LE coeur du MiniMig.

Si on enlève le contrôleur ARM, plus de démarrage possible.

--
MiniMig 1.1 + ARM

  Profil  
sergius
3  

sergius
  Posté : 11-08-2013 23:38

Merci K-L pour ces précisions.

J'en étais arrivé aux mêmes conclusions lorsque ce jour même Elwood m'a répondu sur AmigaImpact qu'il remplaçait le PIC.

Ce qui me surprenais était le fait qu'un CPU soit utilisé en tant que contrôleur en plus du fonctionnement globale de la carte mère.
Je ne savais pas qu'il remplaçait un composant et je voyais cette extension comme une sorte de carte accélératrice étrange comme tu indiques si bien que ce n'est pas le cas.

Depuis que je sais qu'il remplace un PIC, tout est beaucoup plus clair

Ça fait une éternité que je ne fais plus d'électronique et l'idée d'utiliser un CPU en lieu et place d'un PIC ne n'était même pas passé à l'esprit avant ça.

Je me demande ce qu'utilisent les autres cartes à base d'FPGA.

Merci

  Profil  
Sauter à :

Temps : 0.0273 seconde(s)