[Visiteur - Connexion]   
Chat Box

Cliquez ici pour entrer

0 personnes connectées.

Annonces
Forums Infos
Activité du Site

Pages vues depuis 21/05/2012 : 1 021 552

  • Nb. de Membres : 29
  • Nb. d'Articles : 73
  • Nb. de Forums : 11
  • Nb. de Sujets : 5
  • Nb. de Critiques : 1

Top 10  Statistiques

Modéré par : Elwood K-L 
Index du Forum » » Vampire » » La Vampire V4
AuteurLa Vampire V4
K-L
111     

K-L
  Posté : 06-10-2019 21:04

Les précisions de Guibrush sur ce qu'est la Vampire V4 et non pas ce qu'on aimerait qu'elle soit :

Le projet Vampire a, depuis le début, comme but de proposer un nouvel Amiga. Par nouvel Amiga, on entend une machine qui aurait pu succéder à la gamme AGA dans le lineup si Commodore avait été moins blaireau et avait gardé ses ingénieurs originaux, respectivement avait continué sur la voie du chipset.

La team Apollo part du principe qu’un Amiga a en premier lieu été conçu autour d’un chipset, et que la voie logique à choisire pour faire un nouvel Amiga est donc de faire un nouveau chipset. En ce sens, le SAGA a été développé et intégré dans la V4. Il faut bien voir que le but de la V4 n’est pas de ré-implémenter au plus juste un Amiga 1200 en 020. Le but de la V4 est de faire une machine qui succède à l’Amiga 1200 (et 4000), au même titre que en son temps, l’Amiga 1200 a succédé à l’Amiga 500/600. C’est pour cela que le SAGA propose des modes étendus et du son 16bit, contrairement par exemple à une Warp060 qui elle va proposer des extensions audio et vidéo sous la forme classique des cartes additionnelles RTG/RTA.

Or, étant donné la nature de l’Amiga même, à savoir l’absence de couche d’abstraction logicielle pour avoir au contraire des logiciels qui tapent directement dans le hard, on va se retrouver, comme à l’époque de l’Amiga 1200, avec deux types de logiciels : ceux qui ont respecté les guidelines de Commodore et ceux qui ont tapés commes des bourrins dans le hard. La première catégorie va fonctionner sans soucis, étant donné que le SAGA est construit sur l’AGA (en fait, il rajoute des instructions, qui sont tout simplement invisibles aux softs n’ayant pas connaissance de son existence), la deuxième catégorie peut poser soucis.

Ceci étant dit, les moyens modernes que nous avons à dispostion, comme WHDload ou le turtle mode (passage automatique du CPU et d’une partie du chipset en vitesse A1200 équivalente) permet de récupérer beaucoup de logiciels.

Si je résume : on va faire en sorte d’avoir le plus de jeux possible qui marchent, c’est bien partit pour, mais il y en aura qui ne marcheront pas, et c’est logique, vu qu’on ne fait pas une copie 1:1 du 1200 mais une nouvelle machine.

Tout ceci concerne bien entendu le Gold3, les cartes tournant sous Gold2 n’implémentent pas le chipset et se comportent donc comme des cartes accélératrices doublées d’une carte graphique.

--
MiniMig 1.1 + ARM

  Profil  
Sauter à :

Temps : 0.0334 seconde(s)